• Savoir donner acrostiche

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE

     

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

     

    Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur (morganne)

     

     

    S avoir se faire désirer,

    A imer la vie donnée.

    V ouloir qu'il tombe dans vos bras,

    O ublier qu'il n'est pas libre des fois.

    I ronie du sort, n'a pas d'attaches,  je n'y crois pas,

    R evenir à sourire, en retenant les goutelettes de larmes de joie.

     

    A voir une envie, vivre avec lui,

    T entation irrésistible sans ennui,

    T' avoir à moi, pour moi seule,

    E motion de l'étreinte tant attendue.

    N ourrir la vue du film de la vie,

    D onner en retour tout ce que je gardais en moi.

    R ésister, non plus de raison je crois,

    E mbrasser l'être cher le garder pour soi..

     

    G oûter à ce bonheur si peu prévu,

    O ublier les angoisses et les bévues,

    U tiliser les stratagèmes les plus fous,

    T e garder sous mon emprise calinous.

    E tre celle qui emplira ta vie avec bonheur,

    R onronner de plaisir au son de notre coeur.

     

    A bandonner les peurs du destin.

     

    C omme un éclair foudroyant  s'envoyer en l'air,

    E ntrevoir Saturne, contourner ses anneaux dans la stratosphère.

     

    P lénitude d'être avec toi, voguer dans tes bras,

    L over mon corps près du tien, je te le dis tout bas.

    E ncore savoir s'aimer et savoir donner un sens à sa vie,

    I rrésistible attachement de nos deux coeurs en folie,

    N ourrir un monde nouveau, le vouloir et le faire ainsi.

     

    B raver le mauvais destin,

    O uvrir nos coeurs aux gens bien,

    N 'avoir aucun ennemi, le vouloir ainsi.

    H eureux ceux que nous aiderons avec les moyens permis

    E squisse du bonheur en paradis blanc,

    U n petit monde de nuages duveteux nous attend

    R ester nous simplement...

     

     

    MORGANNE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :