• Puis te dire je t'aime ? par Morganne

     

    Retournant les idées qui germent comme une graine en moi,

    Incohérence du négatif que je chasse pour toi.

    Tout doit être positif pour toi qui te reconnaîtras.

    Faisant fit des préjugés, j'aimerais me jeter dans tes bras.

     

    Malgré ce non retour que je livre sans contexte,

    Ce vague à l'âme m'étreignant avec cette passion refoulée,

    Je te l'écris non sans certains complexes.

    Tandis qu'un poids s'envole de mon coeur tourmenté.

     

    Les mots butent nous n'avons pas le droit,

    Me l'avouer est déjà un très grand pas.

    Par rime, prose ou alexandrins j'écris à qui de droit,

    Vole lettre messagère de mon terrible combat.

     

    Un bond, puis un autre, je souris malgré mes larmes,

    Comme cette envie de toi, qui m'étreint.

    La tromperie n'a jamais été la préférée de mes armes.

    Missive à ailes déployées vole vers mon destin.

     

    Mon Ami-amour

    Seras tu mon amour-amant pour toujours ?

    Ton nom je ne dirais pas,

    Mais tu te reconnaîtras.

     

    Morganne


    votre commentaire
  • Pouvoir vivre comme on l'entend,

    Se laisser porter au gré du vent,

    Vouloir admirer les goëlands.

    En survolant les vagues déchaînées de l'Océan.

     

    Liberté de la passion,

    De vivre sous n'importe quel horizon,

    Etre heureux à sa façon

    Sans que quelqu'un nous dicte son opinion

     

    Parcourir le monde sans extrapolation

    voir des peuples vivre à leur manière sans discussion,

    Respect et liberté sont deux mots que nous associons,

    Enfin associer par moi, mais vous liberté de votre choix de votre direction.

     

    Aimer à perdre la raison,

    Sur le chemin de la vie semé d'embuches, ne renions,

    Ni notre amour, ni notre façon de nous exprimer, ni notre émotion.

    je t'aime tu m'aimes nous nous aimons.

     

    Ce mot liberté je l'ai trouvé avec un nouveau compagnon,

    Qui n'a pas hésité à me défendre des querelles de clochetons,

    Il sera des nôtres ici sur nos poèmes et nos challenges, ami de peu de temps, mais vrai compagnon.

    A un certain site tous les deux main dans la main nous avons dit non, rébellion.

     

     

     

    Morganne

    (merci à toi mon ami Seth qui a osé me défendre.. ) 


    votre commentaire
  •  

     

    Elle est pas belle la vie,

    Sans armure, sans combat.

    Douceur du temps, vivre et non mourir avec envie.

    Arrêtez les sévices, ne jouer plus au soldat.

     

    La planète terre tourne autour du soleil,

    N'arrêtez pas les rayons, ne brisez pas les coeurs?

    Un peu d'attention, un geste citoyen, ouvrez vos oreilles,

    Le trou dans l'ozone, le penser avant n'aurait été une erreur.

     

    La vie vaut la peine d'être vécue,

    Sécher les larmes des enfants battus.

    La détresse, la pauvreté, la crise sa fin "une inconnue".

    Faire chacun de nous un geste, un sourire avec le temps on aura vaincu.

     

    Une allée de graviers bordée de fleurs multicolores,

    Une pergola où grimpent des volubilis, des pois de senteur.

    Deux amoureux enlacés jusqu'à l'aurore.

    Nature, fleurs, amour amitié, c'est le sentier du bonheur.

     

    Morganne

     

    Oasis marines (zarzis) le l7 janvier 2010


    votre commentaire
  •  

    Nouvelle génération,

    jupe courte boule,

    sur leggings coton,

    Cheveux en houle,

    petit haut ultra court,

    Dévoilant un nombril piercing,

    Joli papillon, brillant le jour.

    Troisième sexe,

    deux filles, main dans la main,

    Sans aucun complexe

    Deux garçons s'aiment ce matin.

    Sexe, lesbienne et homosexuel,

    Pour moi rien de plus naturel.

    génération, jean effrangé,

    cheveux en pétard stylé.

    C'est pour eux l'adolescence.

    Le début e la liberté,

    Parlez fort, reconnaissance,

    de cette nouvelle vague

    Mais cela passe tellement vite,

    Rien ne m'importe

    Pourvu qu'il n'y ait pas de drogue,

    ce que je ne supporte.

    C'est la boisson forte,

    Whisky, mélange drogue de toute sorte

     

    Challenge de morganne

     

    Vivons la jeunesse,

    Il sera bien temps,

    De se ranger sans détresse,

    Vers l'âge adulte quand viendra le moment.

    Génération pourquoi dire dégénération,

    Il sera bien temps quand viendra le jour,

    De partir dans le ciel à la quatrième génération,

    Rejoindre le septième ciel avant, est tellement bon.

    Y a t-il des normes à respecter ?

    Non Simplement tendre la main et ne pas oublier nos ainés.

    Et on nous annonce la fin du monde dans des esprits évaporés.

    Donc n'ayons pas peur des petits hommes verts, bleus, antennes dressées.

    Simplement la couleur de peau n'existera plus, tellement de mélanges,

    Donc plus de racisme : c'est comme ça que je me vois au pays des anges.

     

    Challenge de morganne

     

    Morganne


    votre commentaire
  •  

    Monsieur Delarbre, Noble et fine silhouette,

    Dans la glace miroir, compère tu te reflètes,

    Gracile tu écartes les bras au vent d'hiver,

    Ne laisse pas tes bourgeons à découvert.

     

    Le soleil va plonger frileusement dans l'eau,

    Nous donnant un fond orangé qui réchauffe la peau.

    Tu fais tes exercices pour nous  faire voir tes muscles noueux.

     Tu me fais pitié, squelletique bois à noeuds.

     

    La neige a été soufflée de la mare par le vent,

    Vive le vent, mais tient bon ne plie pas garnement.!

    Le froid décore de festons les bords de toits.

    Tandis qu'un glaçon musarde allégrément.

     

    Le froid amis des sports d'hiver,

    N'est pas accueillis pareil dans l'univers,

    Mais laissez moi rêver aux temps ou j'étais heureuse

    Libre de glisser sur les pentes de neige de montagne laineuse..

     

    Morganne


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique