• La femme "mante religieuse jfred morganne

     

     La Mante religieuse

    *****

    Féline, la fille s'avance, comme à l'affût,
    Les courbes parfaites, altière, elle ne passe pas inaperçue.
    Jambes fuselées dans un pantalon seconde peau,
    La femme déesse, chasseresse dans un monde nouveau..



    Telle la lionne, elle sait toiser de son regard perçant

    Un pas après l’autre, elle avance légère, doucement

    Serait ce une proie fragile et docile qui s’avance

    Va-t-elle fondre sur elle ? Qui sait ce qu’elle pense ?



    Sexe masculin, cette égérie, est ce qu'elle préfère,
    Dans sa tête que passe-t-il, on dirait que cela l'indiffère.
    L'homme à la tête d'ange n'est pas insensible à son charme,
    L'honore d'un sourire doux, romantique, mais qui la désarme ?



    A-t-elle envie de lui ? Homme dans toute sa puissance

    Il paraît pourtant si fragile, sera-t-il près pour la danse ?

    Celle des corps qui se mêlent, qui sont prêt à se donner

    Elle est bien plus forte que lui, bien plus encline à le tuer.



    Sous son aspect mante religieuse elle n'est que douceur,

    Lui le regard perdu dans ses yeux, il n'est que candeur.

    L'amour ne fera qu'un de ces deux corps brûlants en extase,

    Extase d'un coup de foudre ravageur au bonheur en stase.

     

     

    4 Mains de Jean-frédéric et Morganne


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :