• 4 mains avec Quentin (Aedego)


    Moi, je couche sans raison,
    Ma passion, dans le verbe noir ;
    Pour croire, en une certaine résurrection...
    A quoi bon ? C'est un reflet dans le miroir...

    4 mains avec Quentin (Aedego)

     

     

    Elle, applique en son aquarelle,
    L'arc-en-ciel, aux couleurs de la vie,
    Toutes unies dans une cascade charnelle...
    Irréelle... Pour mon être assombri...

     

    Moi, je rime sans façon, infini bien être,
    Mon amour de l'écriture sous un ciel d'été.
    Pour avoir, dans un futur peut-être...
    Mon envol au ciel du paradis de la vérité...

     

    Il, voudrait renaître un soir,
    Dans l'ombre d'un ciel de pluie.
    Assombri dans le kaléïdoscope du désespoir...
    Réalité... Pour mon envie emplie d'espoir..."

     

    Lui et elle, par une trainée de plumes d'oie,
    Se retrouvent scellés par la pureté des mots,
    Elle et lui, dans un concert un peu hors la loi,
    Se sentent bien en échangeant leurs rimes en écho.

     

    4 mains Quentin (aedego) et Morganne


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :